AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY    Sam 28 Jan - 13:21

« L'amitié ? C'est quand vous pouvez frapper à cinq heures du matin à la porte d'un ami pour lui dire : « J'ai tué quelqu'un » et qu'il vous répond tranquillement : « Faisons disparaître le cadavre. Où est-il ? »


Ce matin là, mes yeux se posèrent vers la fenêtre de ma chambre, et je pus alors remarqué qu’il faisait un temps assez agréable avec du soleil et qu’on ne pouvait pas vraiment se plaindre de cela. Il faisait un soleil assez tapant à l’extérieur et je trouvais ça très agréable, enfin après tout j’étais tout de même habitué au soleil alors ça ne changeait rien vraiment. Ce n’est pas comme si j’étais partit à un endroit où il fait vraiment froid, une sorte d’igloo quoi, je ne le supporterais pas je pense ou c’était plutôt parce que je ne suis pas habituée. Bref, je décidais alors de rester un peu plus au chaud dans mon lit, je n’avais pas tellement envie de sortir de mon lit toute suite alors, j’attrapais donc mon portable. Voila donc que je remarquais qu’il était déjà .. treize heures de l’après midi, et pourtant il ne me semblait pas avoir dormie tard hier soir, enfin peut être que si, je ne m’en souvenais plus. Je décidais alors d’envoyer un texto à une grande amie à moi, avec qui j’étais plutôt proche et qui savait tout de moi. Cette amie, c’était Wendy. « Wendy, ça te dis un p’tit tour au sauna cet après midi ? Bisous ♥ » Je posais cette fois mon portable sur la table de chevet pour décider de me lever et partir en direction de la salle de bain afin de pouvoir m’habiller. J’avais opté pour un bikini puis, par-dessus, j’avais alors mis une robe aux couleurs bleue et noire ainsi que des chaussures à talons noires pour aller avec, même si en allant au sauna j’allais retirer cela mais bon, ce n’était rien. Après cela, je repartais en direction de ma chambre pour regarder mon portable si j’avais alors une réponse et en effet, la jeune femme m’avait répondu qu’elle était partante pour cet après midi alors, je souris et pianotais de nouveau sur mon portable. « Parfait alors, à tout à l’heure ma belle ! » Nous nous étions alors fixé un rendez vous pour une certaine heure puisque je n’étais pas vraiment prête pour le moment et je pense que Wendy non plus, enfin qui sait.

Je m’étais alors dirigé vers mon frigo pour aller prendre quelque chose pour manger avant d’aller au sauna, même si je n’avais pas tellement faim je m’étais alors tout de même contenter de prendre une salade et un yaourt. De plus, j’allais tout de même au sauna alors je ne pouvais pas tellement prendre un truc lourd comme un bon restaurant, une pizza ou je ne sais quoi et puis qui sait, peut être que j’irais manger quelque chose avec Wendy plus tard. Bref, je regardais alors l’heure, et éteignais la musique que j’avais alors allumé avant de manger pour pouvoir ensuite aller rejoindre Wendy au sauna, en espérant ne pas être en retard quoique, on était en vacances alors pas de panique.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fonda ♥

Fonda ♥

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 22 ans
→ Situation Amoureuse: Compliqué
→ Relations:

→ Date de naissance : 25/09/1996
→ Age : 22
→ La célébrité : Nina Dobrev
→ Messages : 634
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY    Lun 30 Jan - 21:06



Encore une soirée bien mouvementé, je n’étais pas seule dans mon lit comme tous les soirs au final. Je me retournais doucement dans mon lit pour culbuter dans quelques choses d’agréable et de chaud. J’ouvrais doucement mes yeux pour tomber sur un visage d’ange, un corps magnifique. Je ne connaissais pas la personne qui partageait mon lit, mais vue comme on était si peu habillé j’avais compris que notre soirée avait fini comme je le pensais en ce moment même. Je restais un moment contre lui pour au final entendre mon portable vibrer, mais ou était il ? Je me levais alors du lit prenant un drap que j’entourais autour de mon corps et je commençais à le chercher. Je me mettais à quatre pattes, je passais sous le lit pour au final le trouver sous le boxer de l’homme. Je posais mon regard sur l’écran et là plusieurs appels en absence, plusieurs de Aaron et d’une amie et un sms. J’ouvrais celui-ci et un sourire s’affichait sur mes lèvres, j’avais rendez-vous au sauna dans peu de temps. Je me relevais alors et je répondais avec plaisir comme quoi je venais. Je ramassais légèrement le bordel qui se trouvait parterre et je le posais sur les armoires. Je prenais alors un bikini bleu et gris et un short ainsi qu’un t-shirt blanc. Je m’étais la musique à la salle de bain et je me glissais sous la douche pour prendre une longue douche bien chaude. Je sortais quelques minutes après, j’enfilais mon maillot de bain ainsi que mon short et mon t-shirt. J’attachais mes cheveux ondulés et encore mouillé en une queue de cheval que je laissais pendre dans mon dos. Je me maquillais légèrement et au final j’enfilais mes victoria à moitié déchirés ce qui donnait son style et je sortais de la salle de bain. Le jeune se levait tranquillement et me regardait avec un léger sourire sur les lèvres. Je m’approchais alors de lui pour me poser à ses côtés sur le lit et je le fixais. Je ne disais rien, je n’ouvrais pas la bouche mon regard était dans le siens et soudainement ses lèvres venaient se poser doucement contre les miennes. Je prolongeais un long moment se baiser avant de déposer mes mains sur ses joues encore chaudes. Je lui soufflais alors quelques mots à son oreille et je lui déposais ma clé dans sa main et lui demandait de les déposer dans le pot de fleur juste devant ma porte. Je me levais alors déposant mes lèvres sur sa joue et je partais avec mon portable à la main. Je fermais la porte derrière moi et je marchais en direction du sauna. Je regardais alors l’heure sur mon portable, j’espérais que celle-ci ne m’attendait pas depuis un long moment. J’arrivais alors enfin devant le sauna et je remarquais la petite brune m’attendre. Je marchais tranquillement vers elle avant de lui déposer un gros bisou sur la joue droite. « Tu n’as pas trop patienté j’espère ? ».

☀______________________☀
WENDY ZENITH
citation here Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula. Phasellus cursus suscipit ipsum, pretium blandit tellus blandit a. Cras sed erat a est adipiscing sollicitudin. Quisque non nulla at diam rhoncus cursus. Proin laoreet tristique nisi id dictum. Duis ac orci eu est vulputate porttitor ac non sapien. © CJ.Pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY    Mar 31 Jan - 16:21

Après m’être levée ce matin je m’étais dis que j’allais envoyer un message à Wendy afin de savoir si celle-ci souhaitait sortir, il était déjà l’après midi mais bon. De plus, si elle n’avait rien de prévue, alors, puis il vallait mieux demander puis, si elle ne pourrait pas alors ce serait pour une autre fois car après tout nous étions en vacances, il n’y avait rien à faire et donc, on avait tout le temps de se voir. Et puis, il fallait que je me change un peu les idées, arrêté de penser à cette histoire car après tout cela faisait cinq ans, mais je voulais le retrouver. La nuit dernière, j’avais commencé la nuit avec un garçon et pourtant, je ne voyais qu’un autre visage à la place du sien, et finalement, la soirée ne s’était pas terminé ensemble, disons que j’avais finalement décidé de le laisser tomber. Parfois il fallait se laisser désirer avec les hommes et c’était peut être ce que je souhaitais avec celui-ci, mais il n’allait pas se plaindre, je lui avais tout de même laissé mon numéro de portable. D’ailleurs, en me levant ce matin et lorsque j’avais pris mon portable j’avais vu que j’avais reçu un message de la part de celui-ci mais je ne lui avais pas encore répondu.

Par la suite, je m’étais alors préparée pour aller rejoindre mon amie au sauna, la où nous avions un rendez vous car cela faisait quelques temps que je ne l’avais vu. En effet, elle m’avait répondu quelques temps après que elle était d’accords pour sortir avec moi au sauna et nous avions alors convenue d’une heure étant donné que je n’étais pas encore prête. Je ne savais pas ce qu’il en était du côté de la jeune femme mais je pense bien que si jamais elle n’était pas prête elle me l’aurait dit, de plus que l’on s’était donné rendez vous pour une heure plus tard.

J’étais alors arrivé et finalement, je m’étais posé à un endroit en attendant que la jeune femme arrive car lorsque je l’avais cherché je ne l’avais pas trouvé, c’était donc qu’elle n’était pas encore arrivée et ce n’était rien. Après tout je venais d’arriver et ce n’était pas non plus pressée et d’ailleurs, elle ne tarda pas à arriva et à venir vers moi, posant ses lèvres sur ma joue. « « Tu n’as pas trop patienté j’espère ? ». Je lui souris alors, non je n’avais pas patienté et puis ce n’était rien de toute façon, je n’avais rien de prévu après ou quoi que ce soit donc. « Non non, ne t’en fais pas. Tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fonda ♥

Fonda ♥

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 22 ans
→ Situation Amoureuse: Compliqué
→ Relations:

→ Date de naissance : 25/09/1996
→ Age : 22
→ La célébrité : Nina Dobrev
→ Messages : 634
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY    Mer 8 Fév - 19:24



J'étais toujours en retard, je ne savais pas être à l'heure enfin cela dépendais pourquoi. Mais après tout j'étais en vacances pour un long moment donc j'avais le droit d'être en retard. Je n'avais plus de réunion pour que je me lève à cinq heures du matin environs. Maintenant je pouvais dormir jusqu'à quatorze heures sans problème, je pouvais boire autant que je voulais. Je pouvais aussi fumer, je pouvais me racheter des clopes sans même payer. J'avais un peu la belle vie sur ce paquebot et pourtant je trouvais toujours un truc à redire. Je ne supportais pas de voir Aaron avec tout le monde, il avait le droit de vivre mais il m’oubliait légèrement. Voir beaucoup donc la jalousie était toujours présente en moi et cela se voyait énormément. Je ne cherchais même plus à le cacher car j'arrivais pas à le cacher... Le pire certainement c'est quand il traînait avec cette petite conne de Sumer, cette saleté que je ne pouvais pas voir même pas en peinture. Elle était comme ma pire ennemie, je n'y pouvais strictement rien si elle pouvait pas avoir tout les hommes à ses pieds, si elle n'avait pas autant de fric que moi. Et surtout je n'y pouvais rien s'il elle n'était pas connue dans le monde entier comme moi. J'en profitais, je jouais sur ça, je faisais un peu ma garce quand j'étais vers elle, j'aimais tellement la provoqué. Mais je l'avoue pour une fois elle avait trouvé le bon truc pour m'énerver : Aaron. En effet elle jouait à un jeu un peu trop hard avec lui, je ne supportais pas qu'on le touche alors qu'elle l'embrasse et tout le reste. Je me retenais de lui piquer une crise, de le remettre sur le droit chemin qu'il était venu avec moi et non avec elle. Mais je préférais fermer ma gueule et l'oublier, enfin essayer de l'oublier pendant un moment. J'étais donc enfin prête, j'avais au revoir au jeune homme qui se trouvait dans ma chambre et j'étais partit. Je repensais à tout ça, je repensais à Aaron et à Summer. J'avais du mal mais pourtant je devais me retenir, je devais me calmer cela servait à rien de m'énerver pour eux. Ils n'en valaient pas la peine après tout, c'était des gamins rien de plus. Je marchais tranquillement dans les couloirs, je montais quelques escaliers et j'arrivais enfin au lieu de rendez-vous qu'elle m'avait donné. Je soufflais une bonne fois pour toute, je devais profiter de ma journée avec mon amie et penser à plus rien. Je devais tourner la page, je devais arrêter de m'attacher aussi rapidement à ces hommes. J'arrivais enfin à sa hauteur et lui déposais un petit bisous sur la joue pour lui dire bonjour comme souvent. Cela faisait un petit moment qu'on était pas sortie les deux ensembles, elle posait la question que je redoutais le plus. Je laissais apparaître un léger sourire gêné et qui était totalement faux et je répondais d'une voix pas tellement sur : « Oui ça va et toi ? ». Je savais parfaitement qu'elle n'allait pas me croire, mais au moins j'aurais essayé de lui faire croire que tout allait bien. Que j'étais très heureuse de me trouver ici surtout avec mon ami Aaron qui se tapait tout le monde. Je posais mon regard sur la salle et il n'y avait pas grand monde, j'avançais légèrement et me tourna vers Muse : « Alors on y va avant de se faire piquer la place ? »

☀______________________☀
WENDY ZENITH
citation here Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula. Phasellus cursus suscipit ipsum, pretium blandit tellus blandit a. Cras sed erat a est adipiscing sollicitudin. Quisque non nulla at diam rhoncus cursus. Proin laoreet tristique nisi id dictum. Duis ac orci eu est vulputate porttitor ac non sapien. © CJ.Pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY    Mer 29 Fév - 17:32

Aujourd’hui, c’était une belle journée et je comptais bien en profiter, j’avais d’ailleurs prévu d’aller voir Wendy, j’avais envie de la revoir et puis nous étions toutes les deux sur ce paquebot. C’est vrai, à quoi bon prendre des vacances si ce n’était même pas pour pouvoir être en compagnie des personnes que l’on aime le plus, des personnes qui étaient vraiment importantes pour nous. J’avais tout juste eu envie de prendre des vacances, je ne savais pas vraiment pourquoi, peut être que j’espérais pouvoir trouver ici, sur ce paquebot, en pleins milieux de toutes ces personnes l’homme que je cherchais depuis déjà cinq ans. Après tout c’est vrai, pourquoi est ce que je le retrouverais ici, pourquoi il serait forcément ici alors que ça faisais plusieurs années que je le cherchais, sans vraiment le faire. J’espérais juste qu’à chacun des endroits où je poserais mon pied je pourrais le revoir, et pourtant, je ne savais même pas ce que je ferais si l’occasion se présenterait, si je le voyais enfin. Puis, après tout on ne se connaissait pas, je lui avais juste dis que je lui donnais le paquet et ensuite je lui avais remercié quand il m’avait dit que je pouvais le garder. Ensuite, nous étions chacun partit de notre côté sans plus jamais se revoir mais ça n’avait pas empêché que je pensais encore à lui, et il continuait d’être dans mes pensées. Pourtant, il pouvait déjà avoir une femme, ou encore une petite amie avec qui il se trouvait depuis longtemps et être heureux avec elle, pourtant il me hantait, comme si il était une drogue. Enfin bon, je ne devais plus penser à lui, je devais penser à autre chose mais là, c’était plus facile à dire que à faire je pense. Voilà que je me trouvais en compagnie de Wendy, cela allait me permettre de penser à autre chose et de passer un agréable moment avec elle, comme on le faisait d’habitude. « Oui ça va et toi ? » Pourtant, après qu’elle m’eut dit cela, je me doutais que c’était faux, je ne la croyais pas du tout même, je la connaissais trop bien pour savoir quand elle était sincère ou encore quand elle me mentait. Pourtant, je me demandais pourquoi ça n’allait pas car c’est vrai, nous étions en vacances et nous ne manquions de rien mais, je commençais à me demander si cela n’avait pas rapport avec Aaron. « Hum, allez, dis moi ce qui ne vas pas.. sinon, moi ça va très bien, après tout on est en vacances donc je ne vois pas pourquoi ça irait pas. » Je n’y avais pas été par quatre chemins en cherchant des phrases ou je ne sais quoi encore pour demander à la jeune femme ce qui n’allait pas, après tout, je n’allais pas la faire me dire par elle-même ce qui n’allait pas, je savais qu’elle ne me le dirait pas. « Alors on y va avant de se faire piquer la place ? » Je regardais à mon tour la salle et il faut dire que pour le moment il n’y avait pas trop de mondes, alors c’était sûrement le meilleur des moments pour y aller, on allait pas y aller alors qu’il y avait une foule pas possible je pense. « Allons y, faudrait sûrement pas qu’on nous prenne la place ! » Je me levais alors et bien entendu j’attendais la jeune femme afin que nous allions dans la salle pour nous faire ce sauna qu’on attendait tant toutes les deux.

[HJ : Pardonne moi du temps :$ ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY    

Revenir en haut Aller en bas
 

« Les amis sont des anges silencieux qui vous remettent sur pieds quand vos ailes ne savent plus voler. » | WENDY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les amis sont les anges qui vous soulèvent quand vos ailes ne savent plus comment voler (giulianna)
» Loan et Arthur ◭ « Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler. ».
» Les ennemis de mes amis sont mes ennemis (Déa)
» Les amis sont comme des diamants. Précieux et rares. | Feat Stiles Stilinski
» Les amis sont la famille qu'on se choisit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLOCATION.COM ™ :: 1ere Génération ADITO-