AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:29

Maël Stefen Robinson

« Voila ! Tu dois y retourner, lui dire adieu, ce fut une délicieuse soirée. Tu fous le camp, tu réintègres ta caisse... Tu rentres tu t’branles une ou deux fois et tout sera dit. »




Prénom(s) : Maël (Maé) Stefen
Nom : Robinson
Nationalité : Américain
Âge : Vingt et un ans.
Lieu de naissance : Los Angeles
Orientation sexuelle : Homosexuel
Situation familiale : Célibâtard
Groupe : Amérique
© wanderlust / Feat. hayden christensen




Qui es-tu ?

« Physique »
texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte

« Caractère »
Bâtard – sensible -. La phrase qui doit résonner dans l'esprit de Brittany, ex girlfriend, ex traîne misère censé me donner du crédit aux yeux des anciens. Faire bien ; toute ma vie passée en tant que pantin. Tirez les ficelles cinglés, j'vais pas répliquer, continuer à danser sous vos ordres. Parce que papa a dit d'aller dans cette direction, et qu'le brave rejeton avance sans traîner les pieds, maudissant le géniteur d'lui imposer une ligne toute tracée. Ma vie n'était qu'un vieux vinyle rayé, qui continuait à chanter yeah yeah sans s'arrêter. Toujours le même air, toujours la même voix de grande folle qui me scandait mes devoirs à l'oreille. Basta. Rayé Maël, bonjour Maé. Petit bâtard insolent, la vraie âme des Robinson. Le grand gosse prétentieux, narcissique au possible, qui baiserait ta mère pour le plaisir de te voir chialer. Le connard qui plaque tout du jour au lendemain, et explose. Bombe à retardement, j'te fais un remake d'American Beauty, sans le flingue à la main. Version pédale, j'assume. Maé, vingt et un ans, cramé sous le soleil de L.A., conduisait une porsche en gerbant le luxe par tous les pores de sa peau. Maintenant planqué dans un paquebot, clandestin, clébard sans collier, douce ironie. Merry Xmas, bonne baise.



Derrière l'écran.

Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte


Fiche by honeymoon de Twi-Art.


Dernière édition par Maé S. Robinson le Mar 27 Déc - 0:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:29



❝ Good story never ends.❞





Los Angeles • day X


C'est la fin d'une génération, la nouvelle nait des restes d'un siècle de révoltes, Depeche Mode, melting pot, guerres et paix. Déjà achevé, on se tire d'un mélange électronique, mondialisation, le brouillon confus d'un nouveau monde, trop rapide, plein de non sens, non science. J'fais pas de vision moralisante de mon monde. J'traîne dans la superficialité actuelle des rapports humains, m'y mêle sans y vivre réellement. Plus personne ne croit en Dieu à présent. Le monde destructeur, tout avance trop rapidement alors rien ne se passe. Le film passé en accéléré, mais bloqué sur la même scène. En boucle. On s'perd dans la recherche des désirs qu'on ne parviendra plus à satisfaire. Useless, rien ne se passe, ou plutôt, tout ça ne mène à rien. Sexe, drogue, musique à t'en faire péter les tympans. Les faits sont là : on ne prend plus plaisir dans les clubs du samedi soir, mais on y met quand même les pieds. On chante, on baise dans les chiottes, on sniffe à s'en faire éclater les sinus, boit à s'en noyer le foie parce que c'est samedi. C'est le ballet infernal des habitudes, des codes d'une jeunesse bourrée de fric ; à demi conscient devant leur nouvelle Constitution. On a fini par tuer le tout puissant ; et sans force au dessus de nous, les tabous sont tombés. La basse logique qui transforme en bête robotisée. Tourné sur soi dans une masse qu'on veut amicale. Seul au milieu d'une centaine de « potes ». C'est propre à la génération meurtrière. On se regarde sans se voir, on se réuni sans être ensemble. On semble ne plus rien avoir à dire quand on n'est ni drogué, ni amoureux. Trois mecs dans les pissotières du club La Scala. A chaque fois que la porte s'ouvre, les basses d'une musique electro pop résonnent dans la petite salle ; les néons éclatent leur lumière vive sur le carrelage, les murs, les miroirs, et on se retrouve aveugle pour quelques secondes. Tout le monde s'en branle, on n'y prête pas attention. La tête déjà arrachée, les neurones en plote, bousillés par les verres d'une vodka pure directement importée de Russie, le nez à moitié en sang après le gramme de coco qu'on s'est envoyé sur la lunette des chiottes nickel de La Scala. L'endroit chic, l'endroit à la mode, qui voyait défiler chaque soirs les fils et filles des partis les plus riches du continent. Le baisodrome de luxe, la bonne décadence a maintenant un prix. Trois types dans les chiottes, les deux premiers debout, à jouer avec l'œil du jet automatique de la chasse d'eau, l'autre par terre, la tête qui bouge légèrement histoire de prouver qu'il est toujours en vie. Et moi, le dos posé contre le mur, à regarder mon reflet dans les miroirs au dessus des lavabos, à me brûler les yeux quand la porte s'entre baille sans lâcher ma propre image. Trois pauvres mecs plus un. Senan débarque, s'écrase à moitié contre mon épaule en hurlant un truc que je ne comprends pas. Ivre, il est à ce moment exact où les blagues semblent encore plus hilarantes quand elles sont beuglées à plein poumons, quand toi tu n'arrives plus qu'à comprendre une espèce de bouillie verbale mais que tu te marres quand même. Ce moment où chaque remarque te fend la poire. Et j'rigole donc, en passant un bras autour de la hanche de Senan, en me demandant ce qu'il a voulu me dire alors que de nouvelles idées débarquent pour virer les questions. « Ailin est là. » Seul truc que je parviens à capter dans le flot de paroles. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres et je relâche les hanches de Senan, quittant des yeux mon reflet pour me tourner vers lui. « J'veux voir le pire Senan. » J'pose deux secondes mes lèvres contre les siennes avant d'éclater de rire. Il se marre aussi, proteste quelques secondes en essayant de me retenir, s'esclaffe encore et finalement je retrouve l'amas de personnes puant la sueur de la salle principale. C'est le constat de notre nouvelle génération. La superficialité d'une vie d'automate, la disparition des sens. Et le néant fut. Une logique dégueulasse qui me pousse à creuser jusqu'à sa fin, comme une fascination morbide, j'plonge dans les dérives. Je veux voir le pire. Deux secondes, je me demande ce que je fais encore ici, ce que je suis venu foutre dans ce club. On se déplace sans vraiment d'objectif pour justifier ma présence ici. Tout à l'heure, Brittany était partie après cinq minutes de danse pour rejoindre une fête à l'autre bout de L.A. Décousus, comme le héros du bouquin de Salinger. L'attrape cœur qui erre dans les rues sales de New York à la recherche d'un sens à sa vie. Pas nous. On ne recherche rien, on ne fuit rien également. On avance, de points en points sans en tirer de satisfaction aucune, à peine arrivés, à peine repartis. La perte de motivation, aucun rêve ni dessein ; on stagne, sans aucune progression. Je sais pas, je m'en branle, faut juste que je retrouve Ailin. Non faut pas. Faut que je dégage, maintenant. Fuck, fuck that shit.

Lieu • day X²


UC




Dernière édition par Maé S. Robinson le Mar 27 Déc - 23:58, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fondateur ♥

Fondateur ♥

→ Date de naissance : 31/01/1997
→ Métier/Etudes : Etudiant en cinéma.
→ Age : 21
→ La célébrité : Max Krieger.
→ Copyright : ALLES.
→ Messages : 346
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:31

    WEEEEEEEEEELCOME. RAPHAËLLE. ♥ toujours là pour me rendre service toi. (a) hâte de te faire souffrir chéri. èwé bonne chance pour ta fiche ! (:

☀______________________☀


DON'T FORGET THIS ✝️ Tu ne m'as pas laissé le temps de te dire tout c'que je t'aime et tout c'que tu me manques. On devrait toujours dire avant l'importance que les gens prennent, tant qu'il est encore temps ...hellsangels


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:33


Oh oui, viens me faire souffrir, qu'on se marre. Smile Merci ma Alex. J'suis contente d'être là. Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The Queen of Revenge

The Queen of Revenge

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 21 ans
→ Situation Amoureuse: En couple
→ Relations:

→ Date de naissance : 03/05/1994
→ Age : 24
→ La célébrité : Amber Heard
→ Copyright : Ella
→ Messages : 491
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:36

Raphaëlle ? Ran ? BIENVENUE Smile HAYDEN **

☀______________________☀

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:40

ELLA Smile Wiiii c'est bien moi. Ca me fait réellement plaisir de revoir quelques vieilles têtes I love you

Avec Amber ... Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The Queen of Revenge

The Queen of Revenge

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 21 ans
→ Situation Amoureuse: En couple
→ Relations:

→ Date de naissance : 03/05/1994
→ Age : 24
→ La célébrité : Amber Heard
→ Copyright : Ella
→ Messages : 491
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Lun 26 Déc - 23:53

Héééé moi aussi ca me fait plaisir de te revoir parmi nous
Hayden grr Smile

☀______________________☀

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fonda ♥

Fonda ♥

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 22 ans
→ Situation Amoureuse: Compliqué
→ Relations:

→ Date de naissance : 25/09/1996
→ Age : 22
→ La célébrité : Nina Dobrev
→ Messages : 634
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Mar 27 Déc - 0:59

Bienvenuue Smile
Bonne chance pour ta fiche Smile

☀______________________☀
WENDY ZENITH
citation here Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula. Phasellus cursus suscipit ipsum, pretium blandit tellus blandit a. Cras sed erat a est adipiscing sollicitudin. Quisque non nulla at diam rhoncus cursus. Proin laoreet tristique nisi id dictum. Duis ac orci eu est vulputate porttitor ac non sapien. © CJ.Pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fonda ♥

Fonda ♥

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 19 ans
→ Situation Amoureuse: Célibataire
→ Relations:

→ Date de naissance : 30/11/1993
→ Age : 25
→ La célébrité : Ashley Benson
→ Copyright : Faith
→ Messages : 521
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Mar 27 Déc - 11:08

Welcooome Very Happy
Bonne chance pour ta fiche ♥️

☀______________________☀



- Me, Myself & I  -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colocation-com.forumgratuit.org

avatar
Fondateur ♥

Fondateur ♥

→ Date de naissance : 31/01/1997
→ Métier/Etudes : Etudiant en cinéma.
→ Age : 21
→ La célébrité : Max Krieger.
→ Copyright : ALLES.
→ Messages : 346
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Mar 27 Déc - 19:35

    Une nouvelle fiche est mise en place, on te laisse choisir celle que tu préfères. ^^

☀______________________☀


DON'T FORGET THIS ✝️ Tu ne m'as pas laissé le temps de te dire tout c'que je t'aime et tout c'que tu me manques. On devrait toujours dire avant l'importance que les gens prennent, tant qu'il est encore temps ...hellsangels


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Mar 27 Déc - 23:59

Merci beaucoup à vous deux I love you Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar


→ Date de naissance : 22/10/1993
→ Métier/Etudes : Futur photographe
→ Age : 25
→ La célébrité : Shenae Grimes
→ Copyright : Bazart
→ Messages : 189
→ Date d'inscription : 27/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Jeu 29 Déc - 11:39

On retrouve des gens ici dis donc Smile !
Haydeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen ♥️ Smile
Bienvenue (pour résumer)

☀______________________☀





► What The Fuck Baby ! ◄



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetitiaj.tumblr.com/
Invité


Invité

MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Jeu 29 Déc - 16:49

Ha ha tu es la nouvelle victime d'Alex ! Bon courage !!

Bienvenue surtout !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fondateur ♥

Fondateur ♥

→ Date de naissance : 31/01/1997
→ Métier/Etudes : Etudiant en cinéma.
→ Age : 21
→ La célébrité : Max Krieger.
→ Copyright : ALLES.
→ Messages : 346
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Dim 1 Jan - 20:46

    Délai accordé, bonne merde pour tes partiels chérie. ♥️ Wink

☀______________________☀


DON'T FORGET THIS ✝️ Tu ne m'as pas laissé le temps de te dire tout c'que je t'aime et tout c'que tu me manques. On devrait toujours dire avant l'importance que les gens prennent, tant qu'il est encore temps ...hellsangels


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fonda ♥

Fonda ♥

DEAR DIARY ♥
→ Âge : 22 ans
→ Situation Amoureuse: Compliqué
→ Relations:

→ Date de naissance : 25/09/1996
→ Age : 22
→ La célébrité : Nina Dobrev
→ Messages : 634
→ Date d'inscription : 10/12/2011
MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   Sam 7 Jan - 12:22

Bonjour (: .Cela fait plus d'une semaine que nous n'avons pas de nouvelle, la fiche n'avance plus et nous ne te voyons plus sur le forum. On te laisse encore 5 jours pour finir ta fiche, si cela n'est pas fait la fiche sera envoyée à la corbeille et ton compte supprimé .
Bonne chance Smile

Edit : Si vous avez demandé un délais ne faite pas attention au message Wink

☀______________________☀
WENDY ZENITH
citation here Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula. Phasellus cursus suscipit ipsum, pretium blandit tellus blandit a. Cras sed erat a est adipiscing sollicitudin. Quisque non nulla at diam rhoncus cursus. Proin laoreet tristique nisi id dictum. Duis ac orci eu est vulputate porttitor ac non sapien. © CJ.Pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: → je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.   

Revenir en haut Aller en bas
 

→ je finis par croire que comme cette cigarette noire je te nuis ma beauté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un temple dans un arbre ? Quelle est cette magie noire ? [PV : Sylsiza'an Hrothgar]
» GEM' - AGATE - ELEA ϟ Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ϟ
» Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons. PV Louvly
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLOCATION.COM ™ :: 1ere Génération ADITO :: Fiches de présentations refusées-